Image Alt

Bilan d’une illustratrice autoentrepreneur

 / Réflexion  / Bilan d’une illustratrice autoentrepreneur

MaPat Griffonne Illustratrice autoentrepreneur :

Il y a les bienveillants « Tu devrais faire ceci » « Tu devrais faire cela ! » « Tu devrais faire comme çà ! »

Et il y a la réalité : Etre noyée dans le travail !

Une histoire farfelue ou du coloriage

Il y a plusieurs mois je m’étais imposée sur mon blog tous les mercredis de parler d’un livre et les samedis soit raconter une histoire farfelue, soit faire un coloriage pour les enfants.

L’idée était de générer du trafic sur mon blog et de m’amuser en même temps.

Après presque 6 mois à ce rythme j’ai décidé de faire une pause, pour plusieurs raisons :

Je ne m’amuse plus autant !
Le web c’est chronophage !

Depuis pratiquement 18 mois je suis suivie en couveuse d’entreprise par PES45, dans l’idée de devenir autoentrepreneur en tant qu’illustratrice.

J’avais besoin de conseils pour bien démarrer et le but d’une couveuse est aussi de se tester et de voir si notre entreprise est viable. Merci à toute l’équipe pour leur patience.

En mars je serai immatriculée, et les phrases que j’ai eu de mon entourage sur mon choix ont été fortes encourageantes. Celle qui est revenue le plus était du style :

« C’est le début des emmerdes avec l’Urssaf !!! »

Actuellement si tu me demandes si mon entreprise MaPat Griffonne est viable je te répondrais « Non ! »

Alors pourquoi je m’immatricule ? Pas « Futfut » la nana !!!!

J’ai 62 ans, qui embauche une nana de 62 ans ?

Je n’ai pas tous mes trimestres pour prendre ma retraite, j’ai fait des études dans le secteur artistique quand j’avais 20 ans, et quand j’ai une idée en tête ce n’est pas à l’aube de mes 62 printemps que je vais renoncer. Je n’ai jamais travaillé dans ce milieu, mais j’ai toujours voulu être illustratrice et vivre de ma passion, et maintenant je vais tout faire pour y parvenir, même à l’âge où mes amis prennent leur retraite. Car si c’est pour être dans la M…autant choisir la bonne !

Les ateliers pour une meilleure visibilité

A force de faire des ateliers, il y a des messages qui finissent par entrer : l’emplacement, le contenu, le référencement, les bons mots reconnus par ma profession et Google (Illustratrice, graphiste, dessinateur, aquarelliste), le trafic Web, le bon SEO, les hashtags…et ce n’est pas en faisant tes petites histoires sur ton blog que tu deviens visible !

Naïvement je pensais que le mot trafic c’était l’abondance : publier souvent sur Instagram, publier sur ma page FaceBook, oublier par manque de temps Pinterest, et faire vivre mon site Internet où se trouve : Mon book, ma boutique en ligne et mon blog.

Et là vu mon SEO le bonhomme il est tout rouge !

MaPat Griffonne l’illustratrice en haut de la montagne

Là si j’avais une image à vous faire partager : j’ai l’impression d’avoir une boutique super jolie tout en haut de la montagne, dans une région où la route n’existe pas encore, où mon langage n’est pas le même que les habitants, j’ai beau y mettre des écriteaux, tout mon coeur, mon énergie, mon imagination si je sais bien lire le trafic (si une femme peut aussi comprendre les cartes routières et lire le trafic !) les seules personnes qui montent tout en haut de la montagne sont les plus robustes et souvent les femmes !

Donc aujourd’hui je vais essayer de vous rendre le chemin plus visible, la route plus fluide, en  publiant moins mais mieux, en vous écoutant et connaître vos besoins, et en vous proposant des contenus qui vous intéressent. Le but étant aussi pour moi d’arriver à en vivre 😉

MaPat Griffonne prend son envol

Voilà en mars 2022 je sors de la couveuse PES45, je suis au bord du nid, je vais déployer mes ailes et essayer de ne pas me faire bouffer par le chat qui me surveille d’un oeil malicieux !

Je remercie ceux ou celles qui sont en train de lire cet article, vous êtes persévérants, curieux et sportifs car vous êtes arrivés tout en haut de ma montagne, sur mon blog et tous vos commentaires pour que mon envol soit le plus paisible sont les bienvenus.

Commentaires

  • Juliette
    02/26/2022

    Bravo Patricia !! Le parcours d’auto-entrepreneure est en effet semé d’embuche … Je te souhaite de t’envoler, de t’épanouir dans ta passion et surtout de réussir à en vivre ! Bonne route à toi ! J’espère de tout coeur que tu ne resteras pas seule en haut de ta montagne et que bientôt encore plus de parents et de grands-parents trouveront ta route !

    A bientôt 🙂 !

    Juliette, Les Cousettes Ethiques.

Poster un commentaire