Image Alt

Le problème de Patou

 / Livre  / Le problème de Patou
Blog livres anciens

Titre du livre jeunesse : Le problème de Patou

Editions : Fernand Nathan

Auteur  : G. Falzone Fontanelli

Illustrateur : R. Sgrilli

Age : 3-9 ans

Date édition : 1968

L’histoire : 

Patou est le plus petit des éléphants de la forêt, c’est aussi le plus sot !

Il veut imiter les plus grands, mais son seul malheur  c’est qu’il a une minuscule trompe et qu’avec ce handicap il ne peut pas rejoindre les plus grands, car il les fait perdre au foot et au basket. 

Il va donc tout mettre en oeuvre pour faire grandir cette trompe : poids pour l’agrandir, arrosage pour l’agrandir, tirer dessus pour l’agrandir…mais rien ne marche.

Seul son grand-père saura trouver les mots justes pour l’apaiser.

 

La Griffe de MaPat : 

Alors je ne sais pas pourquoi, étant jeune et m’appelant Patou, on m’a offert ce livre ! Plusieurs possibilités s’offrent à moi : 

  • Parce que Patou est le plus sot des éléphants de la forêt ?
  • Parce qu’il n’y avait qu’un rapport avec le prénom ?
  • Parce que je voulais tout faire comme les grands ?
  • Parce que j’étais la plus jeune de la famille ?
  • Parce qu’on voulait que je comprenne le titre au premier degré ?
  • Ou pour toutes ces raisons réunies ?

Et surtout, pourquoi après 53 ans j’ai toujours ce livre en ma possession ?!!!

En tout cas à l’époque on éduquait « à coup de trompe sur le fond du pantalon, là où poussait sa petite queue ! »

Patou est considéré comme un sot, par le conteur, sa maman et les autres éléphants, mais je le trouve au contraire très intéressant : il est imaginatif, il ne veut pas rentrer dans le moule, il essaye le sport avec les singes en voulant sauter de branches en branches, il n’a donc pas peur des étrangers, de l’inconnu et du ridicule, il souhaite découvrir autre chose que les coutumes de son groupe. Et à la fin, quand on lui explique bien, et que l’on prend du temps pour s’occuper de lui, il comprend les conseils de son grand-père.

Ma conclusion serait peut-être que le problème de Patou c’est les autres ! 

Poster un commentaire