Image Alt

Les pas d’une illustratrice

 / Réflexion  / Les pas d’une illustratrice
carte-postale-flamant-rose-envol

J’apprends des vérités que je connais déjà.

Pour générer du trafic sur mon site d’illustrateur, il faut de la visibilité, de l’audace, de l’énergie. Comprendre les algorithmes, savoir un peu se débrouiller avec les réseaux sociaux, mettre le bon vocabulaire, intégrer de beaux dessins et des illustrations originales et aussi connaître les bonnes personnes.

Alors en tant qu’illustratrice jeunesse, j’ai fait un joli site avec 1oeil9 quoi de mieux qu’avoir le regard d’une jeune entrepreneuse. Et je suis très contente du résultat.

Pour vendre mes articles tels que des cartes, des posters, des abécédaires, de la papeterie, la couveuse PES45 m’a permis de proposer mes produits dans une jolie boutique à Saint Jean de Braye. Ils l’ont appelé l’Amovible, chaque jour des créateurs de la région du centre Val de Loire proposent leurs produits. Une boutique aussi jolie que mon site.

Et puis les confinements sont passés par là, les espoirs et les déceptions aussi, drôle d’époque. Un peu comme des montagnes russes. Mais va savoir ce que font les russes ici !

Pendant le confinement, avec l’oeil neuf d’Emilie, j’ai créée ma boutique en ligne MaPat Griffonne pour y vendre mes illustrations.

Puis j’ai suivi des visioconférences avec des assureurs, des banquiers, des webmasters et Thomas mon accompagnant. Mais voilà actuellement il manque une chose pour que je sois visible, c’est tout simplement : Le Trafic. Je suis un peu comme dans une impasse. Mes aquarelles sont rangées dans des cartons à dessins sans personne pour les ouvrir. Mon site internet est bien là mais peu de monde y fait un tour. Ma boutique est bien réelle, mais aucune vente à l’horizon.

C’est pourquoi j’ai rajouté mon blog sous le nom de MaGriffe, j’espère que ce sera le petit plus du site, le blog qui va battre comme le coeur de mon entreprise, pour générer de la visibilité, du trafic, et avec vos retours qui vont petit à petit me permettre de voler de mes propres ailes (d’où l’illustration du Flamant Rose !), car j’ai besoin de votre soutien pour m’envoler et vivre de mes aquarelles. Il ne faut pas hésiter à partager et en parler autour de vous. J’ai encore beaucoup à apprendre, mais je sais que l’on ne devient pas entrepreneur du jour au lendemain, et surtout que je ne vivrai pas de mes illustrations si mon Persona n’est pas identifié et présent. C’est quoi un Persona ? Ceci est une autre histoire. Mais dites moi, combien de temps vous a t’il fallu pour vivre de votre passion ?

Poster un commentaire